Blog

On entend trop souvent que le marketing sur les réseaux sociaux va remplacer l’email marketing. La réalité est que vous pouvez tirer parti des réseaux sociaux pour développer et améliorer votre marketing par email.

L'emailing est un levier puisssant pour la prospérité de votre entreprise. Toutefois, si vous ne suivez pas certaines règles, vous n'en tirerez aucun bénéfice.

Faites-vous ces erreurs courantes ? ces informations vous permettront d’opérer des améliorations sur vos campagnes d'emailings, et plus globalement sur votre stratégie d’email marketing.

L’expérience de nombreuses entreprises dans tous les secteurs d’activité démontre qu’il est beaucoup plus couteux de chercher toujours à acquérir de nouveaux clients, plutôt que de se consacrer à la fidélisation de ses clients. Evidemment, les nouveaux clients apportent de nouvelles affaires, il ne faut donc pas s’en priver.

L’emailing est un canal plébiscité par les entreprises en raison de ses nombreux avantages. Il est rapide à mettre en œuvre et à déployer. Il séduit par la relation personnalisée qu’il permet d’instaurer. Comparé aux outils de marketing direct traditionnels, il fait faire des économies sur les frais de composition, d’impression ou d’affranchissement.

Et il est environ cent fois moins cher que le mailing postal. De plus, il s’agit du seul outil capable de mettre à disposition des statistiques très précises sur la performance et l’impact d’un message.

Au sein des leviers Webmarketing disponibles, l’emailing reste un axe majeur pour développer son business.

Avec l'entrée en vigueur définitive le 25 mai 2018 de la nouvelle Réglementation Générale sur la Protection des Données, les pratiques inhérentes au marketing, et plus singulièrement à l'e-mail marketing, vont devoir subir une profonde restructuration. Les marketeurs vont devoir composer avec des règles plus strictes offrant moins de largesses aux entreprises et plus de contrôle aux consommateurs.

En 2016, le Parlement européen a adopté une série de nouvelles dispositions relatives à la protection des données privées des consommateurs. À l'entrée en vigueur, les entreprises disposaient d'une période de transition de 2 ans. Son échéance se termine le 25 mai 2018. À cette date, toutes les entreprises devront être en règle avec les nouvelles dispositions. Cependant, la grande majorité avouent ne pas encore répondre à ce nouveau cadre. Ensemble, faisons le point sur cette nouvelle réglementation.

Le 25 mai 2018, le monde du marketing va profondément changer ! La Réglementation Générale sur la Protection des Données entrera en vigueur apportant de nouvelles attitudes à adopter et de nouvelles règles du jeu à respecter pour les marketeurs. Il en sera fini du temps où les professionnels du marketing rivalisaient d'ingéniosité pour augmenter, malgré eux, le nombre d'inscrits à leur liste d'e-mailing. L'obtention et l'utilisation de données à caractère personnel seront désormais strictement réglementées. Les sanctions seront lourdes, exemplaires, et permettront aux consommateurs de bénéficier d'une meilleure protection.

Le choix du nom d’expéditeur est très important, car c’est souvent ce que vos destinataires vont regarder en premier avant de décider d’ouvrir ou non vos messages. Certains emploient le nom de leur société ou de leur marque, d’autre préfèrent afficher le nom d’une personne. On trouve même parfois une simple adresse email.

Des dizaines d’entreprises vendent ou louent des fichiers d’adresses email. Ces fichiers sont, le plus souvent, divisés en deux grandes catégories : les particuliers (B to C) et les professionnels (B to B). Ils sont parfois segmentés selon l’âge, la catégorie socio-professionnelle, et le code postal des destinataires.

Sachez tout d’abord que toute collecte d’adresse email doit être ‘loyale’. Selon la Commission nationale de l’informatique et des libertés(Cnil), la collecte est loyale « lorsque la personne a été informée d’une telle utilisation et mise en mesure, au moment de la collecte de son adresse, soit d’y consentir, soit, dans certains cas spécifiques, de s’y opposer ». 

Il est donc impossible de collecter des adresses email de personnes sans que les intéressées en soient informées. Par ailleurs, une notion importante vient s’ajouter à la collecte loyale : l’opt-in, c’est le consentement préalable.

Malgré l’augmentation du nombre d’emails commerciaux reçus, l’email est le canal préféré des internautes pour suivre l’activité d’une marque et ses offres. De plus, il s’agit d’un véritable générateur de ventes sur internet puisque plus que 46 % des internautes déclarent avoir effectué un achat sur internet après la réception d’un email évoquant une offre commerciale. 

A travers cet article, je vous invite à découvrir tous les avantages de l’émail marketing ainsi que les éléments clés de réussite d’une campagne de marketing direct. Profitez, vous aussi, de l’email marketing pour votre activité !