Blog

Le choix du nom d’expéditeur est très important, car c’est souvent ce que vos destinataires vont regarder en premier avant de décider d’ouvrir ou non vos messages. Certains emploient le nom de leur société ou de leur marque, d’autre préfèrent afficher le nom d’une personne. On trouve même parfois une simple adresse email.

Le nom de l’expéditeur est décisif pour l’efficacité de vos campagnes

Voici pourquoi :

  • Il constitue le fondement de la relation avec vos destinataires
  • Il instaure la confiance entre vous et vos destinataires 
  • Il va déterminer très vite si votre email va être ignoré, supprimé ou ouvert
  • Il aide vos lecteurs à retrouver vos messages qui auraient malencontreusement abouti dans les spams
  • Il permet de différencier en un coup d’œil les messages interpersonnels de ceux provenant d’entreprises 
  • Il permet souvent de trier ou de rechercher dans ses emails 
  • Le nom d’expéditeur et l’objet vont de pair. Votre objet aura beau être accrocheur, il n’aura pas d’impact si l’expéditeur est vague, douteux ou inapproprié.

Pourquoi le « De » est devenu assez important ? 

Ce sont à la fois les changements de comportement et d’environnement des messageries qui ont fait du nom d’expéditeur une donnée sensible.

Les boites de réception des consommateurs sont inondées de messages commerciaux, de notification issues des réseaux sociaux et autres messages transactionnels

La capacité d’attention et le temps passé sur le courrier électronique sont en diminution. Les gens ne sont pas moins intéressés par leurs emails, mais ils veulent tout simplement passer moins de temps sur les courriers électroniques sans importance.

Certaines boites de réception sur dispositifs mobiles coupent l’objet après seulement 8 à 10 caractères, ou environ 35 caractères sur l’iPad.

Beaucoup de destinataires utilisent leur Smartphones pour effectuer un premier tri au fur et à mesure qu’ils reçoivent des emails, afin de lire les messages importants plus tard sur leur ordinateur. C’est avant tout le nom d’expéditeur qui permet ce tri.

Les messageries ont ajouté à leur interface des dispositifs de filtrages et des fonctionnalités d’établissement des priorités pour permettre aux utilisateurs de trier et d’afficher les emails selon l’expéditeur. C’est l’émergence du graymail, ces emails que l’on souhaite recevoir, mais qui sont devenus si nombreux qu’ils ont poussé le Webmails à mettre en place des solutions de gestion des emails non prioritaires au-delà du filtrage anti spam.

Quelques erreurs à éviter

N’utilisez pas une adresse email comme nom d’expéditeur car elle est plus difficile à lire, et donc à identifier. De plus, c’est caractéristique des spammeurs.

Tout comme il est recommandé de ne pas employer Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. comme email d’expéditeur :il faut absolument éviter « No REPLY » comme nom d’expéditeur. Même s’il s’agit de marketing par email, les consommateurs détestent sentir le côté automatisé et unilatéral dans ces communications.

Evitez de personnifier votre nom d’expéditeur si votre email n’est pas vraiment signé d’une personne. On voit de plus en plus de noms d’expéditeur du style « Marie de Société XYZ ». Cette technique est inefficace si le contenu de l’email est une promotion ou une publicité.

En revanche, si votre message est une newsletter, avec un édito signé, par exemple, alors cette technique s’applique parfaitement. Précisons que l’idée selon laquelle un email envoyé avec un nom d’individu passerait plus facilement les filtres anti spam est totalement fausse.

Ne faites pas trop long ! Soyez précis, mais concis car l’espace dédié à l’affichage du nom d’expéditeur est relativement restreint (environ 16 caractères).

Les techniques qui fonctionnent 

  • Choisissez un nom d’expéditeur qui reflète votre activité et le contenu de vos messages.
  • Essayez d’être constant : ne changez pas de nom d’expéditeur à chaque envoi. Bien sûr, vous pouvez tester différents noms, mais, pour être reconnaissable, il faut savoir instaurer une continuité.
  • Prenez en compte le contexte de la collecte pour savoir quel nom choisir. Si vos destinataires se sont inscrits sur votre site, ils connaissent votre société. Ils s’attendent, une fois inscrits, à recevoir des messages de votre société. Ce n’est pas la peine d’inventer autre chose.

 

Lu 1948 fois
Évaluer cet élément
(2 Votes)

About The Author

88 Commentaires

Laissez un commentaire

Assurez-vous d'entrer toutes les informations requises, indiquées par un astérisque (*). Le code HTML n'est pas autorisé.