Blog

Avec l'entrée en vigueur définitive le 25 mai 2018 de la nouvelle Réglementation Générale sur la Protection des Données, les pratiques inhérentes au marketing, et plus singulièrement à l'e-mail marketing, vont devoir subir une profonde restructuration. Les marketeurs vont devoir composer avec des règles plus strictes offrant moins de largesses aux entreprises et plus de contrôle aux consommateurs.

En 2016, le Parlement européen a adopté une série de nouvelles dispositions relatives à la protection des données privées des consommateurs. À l'entrée en vigueur, les entreprises disposaient d'une période de transition de 2 ans. Son échéance se termine le 25 mai 2018. À cette date, toutes les entreprises devront être en règle avec les nouvelles dispositions. Cependant, la grande majorité avouent ne pas encore répondre à ce nouveau cadre. Ensemble, faisons le point sur cette nouvelle réglementation.

Sachez tout d’abord que toute collecte d’adresse email doit être ‘loyale’. Selon la Commission nationale de l’informatique et des libertés(Cnil), la collecte est loyale « lorsque la personne a été informée d’une telle utilisation et mise en mesure, au moment de la collecte de son adresse, soit d’y consentir, soit, dans certains cas spécifiques, de s’y opposer ». 

Il est donc impossible de collecter des adresses email de personnes sans que les intéressées en soient informées. Par ailleurs, une notion importante vient s’ajouter à la collecte loyale : l’opt-in, c’est le consentement préalable.